23 mars 2017 partager
2017-03-XX-Insight-The-Real-Contribution-Of-Design-To-Businesses-01-Web

Le design et l’entreprise

De nombreuses entreprises, encore aujourd’hui, se posent des questions sur l’intérêt et la pertinence de l’utilisation du design. Tandis que d’autres investissent dans le design en continu pour soutenir et renforcer leur activité. Pourquoi des approches si différentes ? Pour nous, c’est à cause d’une méconnaissance du réel apport du design aux entreprises, quelle que soit leur taille : Startup, TPE, PME-PMI, et Grands Groupes. Des études pour quantifier l’apport du design. Cette grande différence entre les convaincus de la valeur du design, et les sceptiques a motivé plusieurs payés à mener des études pour quantifier l’impact exact du design sur leurs entreprises. Deux études ont particulièrement retenu notre attention : -“The value of design factfinder”, étude Anglaise très complète réalisée en 2006 par le British Design Council. Cette étude a ensuite été mise à jour par la suite en 2007, 2008, 2009, et 2010. -“L’économie du design”, étude Française très complète, réalisée en 2010 pour le compte de la Direction Générale de la Compétitivité de l’Industrie et des Services (DGCIS).
Lire l'article complet
21 septembre 2016 partager
2016-09-22-insight-the-real-interest-of-design-web

Le véritable intérêt du design

Design… On l’entend partout, c’est le mot à la mode… mais qu’est-ce qui se cache derrière, au juste ?? Au même titre que le marketing ou la R&D (recherche et développement), le design est une fonction de l’entreprise. Ils forment à eux 3, les piliers de base qui permettent à l’entreprise de répondre aux besoins et attentes des consommateurs. Le marketing répond aux questions “pour qui” et “combien” en quantifiant le marché. La R&D permet de savoir “comment” l’entreprise va réaliser ce qu’elle va vendre, et quelles sont les possibilités techniques futures. Mais et le design alors ? Quel est son rôle ? Le design permet à l’entreprise de définir le “qui” et le “quoi”. Qui est le consommateur à qui l’entreprise s’adresse exactement, pour mieux le comprendre. Quoi lui apporter en terme de produit et/ou service pour le satisfaire et faire progresser l’entreprise.
Lire l'article complet
2 mars 2012 partager
2012-03-02-Insight-Purchase-Motivation-And-Crisis-Web

Motivations d’achat et crise

La crise fait souffrir tout le monde, entreprises comme consommateurs. Tout le monde cherche à être prudent, et faire ce qu’il peut pour s’assurer un futur (proche) le moins désagréable possible. Il faut résister aux agressions constantes d’un environnement économique dégradé et d’informations souvent plus alarmistes que factuelles. Hiérarchisation des besoins en évolution permanente. Dans les années 40, Abraham Maslow postulait qu’un besoin est un “manque” et que ce manque ne pousse plus à l’action (ne motive plus) dès lors qu’il est satisfait. Maslow définit 5 types de besoins : besoins physiologiques, besoins de sécurité, besoins d’appartenance, besoins d’estime, besoin de s’accomplir. Cette définition des besoins reste encore pertinente aujourd’hui.
Lire l'article complet
9 janvier 2012 partager
2012-01-09-Insight-To-Benefit-From-Crisis-Opportunities-Web

Profiter des opportunités de la crise

En Chinois le mot crise s’apparente au mot danger, mais en même temps au mot opportunité. Et ce n’est pas un hasard ! E.H Erikson en 1972 disait d’ailleurs : “la crise est une phase cruciale de vulnérabilité accrue et de potentialité accrue”. Il suffit de citer l’exemple du pilote de course qui, face à un dérapage, a le bon réflexe d’accélérer plutôt que de freiner, pour garder la meilleure adhérence et le meilleur chrono. Dans l’entreprise, la dynamique d’anticipation, de gestion, et de sortie de crise, est tout aussi essentielle.
Lire l'article complet
5 décembre 2011 partager
2011-12-05-Insight-Crisis-Danger-Or-Opportunity-Web

Crise, danger ou opportunité ?

Le design industriel est né pendant la crise de 1929 aux États-Unis. Pur hasard ? Absolument pas ! Raymond Loewe a posé en son temps, dans les années 30, les bases du métier de designer industriel. De nombreuses agences de design industriel se sont créées pendant ces années de crise. Durant cette période, les entreprises investissent et innovent : développement des matières plastiques, radio de masse, cinéma populaire, télévision, pénicilline, nylon, radar, ou bien encore le stylo à bille ou le puzzle. Des études menées (notamment par Accenture) sur les entreprises les plus performantes, pendant, et après la récession des années 1990-1991, font ressortir une claire distinction entre celles qui se sont contentées de diminuer leurs coûts et celles qui ont renforcé leur positionnement. Les sociétés qui ont misé sur la réduction des coûts ont certes connu des délais de retour sur investissement plus rapides, mais celles qui ont misé sur le renforcement de leur positionnement ont réalisé une croissance plus forte et obtenus de bien meilleurs niveaux de retour sur investissement pendant les années suivantes.
Lire l'article complet

Notre nouveau site ne montre pas encore tous nos projets & missions.